Qu'est-ce qu'une émotion ?

L’émotion est une réaction d’adaptation 

Depuis la nuit des temps, l’être humain fait face à une série de contraintes physiques, psychologiques, sociales et familiales.

Ces contraintes induisent des déséquilibres constants auxquels il s’adapte via des comportements visant à garantir la satisfaction de ses besoins fondamentaux et à rétablir un certain équilibre. Par exemple, vous vous levez le matin et vous constatez que votre fils de 3 ans ne se comporte pas comme d’habitude. Il n’a pas faim, semble un peu apathique, et présente une mine un peu pâle. Ces signes enclenchent une certaine inquiétude qui va vous pousser à prendre sa température. Très vite, vous vous rendez compte qu’il est malade et vous faites le nécessaire pour qu’il soit vu par un médecin. C’est le ressenti de l’inquiétude qui va vous pousser à chercher quel est le problème et à appeler le médecin.

Il en est ainsi de chaque émotion : elle nous indique qu’il y a quelque chose d’important qui se passe (positif ou négatif) et nous pousse à agir d’une certaine manière. Même si elles peuvent être douloureuses, toutes les émotions ont leur utilité. Elles sont reliées à nos besoins fondamentaux et jouent ainsi un rôle central dans la survie de notre espèce. Par exemple, la colère est liée à la défense de notre territoire, la peur nous indique les dangers, la culpabilité nous pousse à réparer les liens affectifs abîmés, la tristesse est ressentie lorsque nous avons perdu quelque chose ou quelqu’un d’important,…

L’émotion est un phénomène complexe :

Le cerveau humain reçoit en permanence des millions d’informations venant à la fois du monde externe (via les 5 sens) et de notre monde interne (sensations corporelles, mouvements, pensées, souvenirs). Ces informations sont traitées en permanence par le « cerveau émotionnel ». Celui-ci évalue automatiquement chaque événement selon plusieurs dimensions : Est-ce que je connais ce genre d’événement ? Est-ce que je suis capable de le maîtriser? Est-ce que cela va être agréable ou pas ? Est-ce que cela répond à mes besoins ou va m’empêcher de satisfaire mes besoins ? Est-ce que cet événement est en accord avec mes valeurs ?

En fonction du résultat de cette évaluation complexe, vous allez vivre une expérience subjective que l’on appelle « émotion ». Cette expérience va impliquer plusieurs processus : des changements physiologiques (ex. : augmentation du rythme cardiaque, transpiration), une préparation à l’action (ex. : fuir, laisser tomber,…), des sensations (ex. : boule dans le ventre, chaleur) et des pensées (ex. : « je ne vais pas y arriver »). Par ailleurs, ces processus impliquent une dimension sociale parce que l’expression de vos émotions influence directement l’état des personnes qui vous entourent (ex. Ma compagne voyant que je suis inquiet, va commencer à s’inquiéter également et va me proposer son soutien).

On considère aujourd’hui que c’est l’ensemble de ces processus, y compris la dimension sociale, qui constituent l’émotion. Les différentes techniques psychothérapeutiques de régulation des émotions vont utiliser l’un ou l’autre de ces processus pour transformer la réaction émotionnelle. Par exemple, pour changer les réactions émotionnelles, les techniques de relaxation et de respiration vont agir sur la dimension physiologique, d’autres techniques vont utiliser le changement des pensées, d’autres encore vont utiliser la dimension relationnelle pour apaiser l’émotion.